Beurres d'amandes gourmands & faciles

Voici une recette super simple & gourmande à réaliser avec juste 1 ingrédient! A mettre dans vos cakes, sur une tartine, sur une banane ou une pomme, dans votre bol petit-déjeuner, et partout où vous voulez!
18 May 2017
Douceurs & SnacksPetits-déjeunersSauces & Tartinades

Beurre d’amande gourmand & simplissime

Milena & Co - Beurre d'amandes maison & zéro déchet

Abonnez-vous à ma chaîne YouTube pour voir toutes mes vidéos de recettes zéro déchet et bien plus ! Si vous essayez la recette, dites-moi ce que vous en avez pensé et montrez-moi le résultat sur Instagram avec #milenandcorecette. J’adorerais voir vos succès en cuisine zéro déchet, zoubi les amis !

Inspiration Occidentale

Préparation
20 min
Saison
Toute l’année
Portion
350 g
Prix
8€
Préparation
20 min
Saison
Toute l’année
Portion
75 cl
Prix
8€

Ingrédients

  • 350 g amandes (2,5 cups)
  • 1 pincée sel d’Himalaya ou vanille en poudre ou cannelle en poudre (en option)

Nutrition : Sans lactose, sans gluten, vegan

 

Instructions

  1. Préchauffer votre four à 180°C et enfourner les amandes pendant 8 à 10 minutes.
  2. Les mixer dans un robot ménager puissant en les broyant et mixant grâce à quelques pulsions. Dès qu’une texture de poudre est obtenue, faire aller le robot en continu.
  3. Ramener la préparation vers le centre de temps à autre.  Lorsqu’une boule commence à se former, ajouter 1 bonne pincée de sel, de vanille ou cannelle en poudre selon vos préférences.

Conserver dans un bocal en verre (type bocaux Weck ou terrines Le Parfait) et dans un endroit sec à l’abri de la lumière. Je le conserve pendant des mois.

Si vous ne voulez pas consommer d’acide phytique présent dans les peaux des amandes, prenez des amandes blanches bio ou alors faites tremper vos amandes pendant 8 heures puis enlevez leurs peaux ou faites-les un peu germer si vous le souhaitez (le fait de les tremper réduit déjà la contenance en acide phytique). Faites-les sécher ensuite avant de les passer au four.

Pour une recette zéro déchet, j’achète tous les ingrédients en vrac à mon marché de quartier ou dans mes magasins de vrac préférés à Bruxelles. J’apporte mes sacs à vrac en tissu et bocaux avec couvercle détaché ou terrines avec couvercle pour ne pas gaspiller des emballages inutilement et avoir moins de déchets à gérer.

Si vous voulez commencer à réduire vos déchets en cuisine, je vous conseille de lire mon article avec mes 3 premiers gestes faciles.

 

Point de vue écologique, la culture des amandes a notamment trois désavantages. Premièrement, elle provoquerait des risques pour la pérennité des abeilles qui sont indispensables pour polliniser la fleur de l’amandier. En 2016, les amandes sont principalement d’origine américaine, 78% de la production mondiale est cultivée dans l’état de Californie. L’Europe ne produit que 8% (principalement l’Espagne, l’Italie et la France)*. Le problème est que les abeilles sont toutes réquisitionnées dans ces cultures et le transport, le stress, les pesticides, la monoculture seraient des facteurs responsables, aujourd’hui, de l’effondrement de nos colonies d’abeilles. De plus, ces cultures non biologiques nécessitent une forte utilisation de pesticides. Enfin, la culture des amandes est très consommatrice d’eau ce qui, vu la chaleur dans les lieux où elle est cultivée, mobilisent des ressources précieuses en eau et provoque des sécheresses.

L’alternative serait donc de consommer de préférence des amandes qui soient les plus locales possible, de qualité biologique et, au mieux, provenant d’un petit producteur. Je pense qu’il faut essayer de consommer un maximum d’aliments de producteurs locaux (et donc de saison), biologiques/naturels et végétaux. La clé, selon moi, est de consommer sans excès, en quantité et de façon variée. Il y a peu de solutions qui soient 100% parfaites au niveau écologique, économique et nutritionnel. Tout est une question de balance, utilisez votre bon sens.

Idées d’utilisation

A consommer par exemple sur une tartine de pain au levain, avec une banane ou une pomme pour un snack, dans un cake aux pommes, dans votre bol petit-déjeuner, partout où vous avez envie d’onctuosité!

 

 

Pin It on Pinterest

Share This